1er observatoire de l’actualité vue par les agriculteurs

Contexte

Un baromètre périodique pour mesurer les évolutions des interactions entre la vie professionnelle des agriculteurs et les événements sociétaux.

L’actualité est régulièrement secouée par des événements qui impactent la société civile que ce soit sur un plan économique, sociétal, politique, sanitaire comme nous le voyons aujourd’hui de manière tragique. Ces événements, même s’ils ne concernent pas toujours directement les agriculteurs, ont forcément une influence sur leur vision des choses, sur leur façon de travailler, sur leur façon d’appréhender leurs parties prenantes, sur leurs projets d’investissements, sur leurs perceptions de leur activité … bref sur leur moral !

L’objectif de Qasar est de mettre à disposition des décideurs agricoles un baromètre pour mesurer régulièrement à chaque soubressaut important de l’actualité la perception d’un groupe diversifié d’exploitants agricoles sur ces sujets d’actualités.

C’est une première dans le monde agricole d’associer l’actualité sociétale au monde économique  agricole car ces 2 composantes sont intiment liées pour les prises de décision.

En évaluant les principaux leviers faisant bouger les agriculteurs, ce nouvel outil va aider les décideurs à mieux identifier les pistes et les valider pour organiser leurs actions vers les agriculteurs.

Les résultats de ce baromètre s’expriment sous forme de radar, pour une lecture rapide et synthètique des tendances qui se dessinent. La structuration de ces questions posées de manière récurrente au fil de l’actualité lui apporte une robustesse dans ces résultats. L’outil se veut simple, synthètique, rapidement exploitable.

C’est au moins 300 répondants qui sont régulièrement interrogés à partir d’un site dédié pour obtenir des réponses dans des délais particulièrement courts : de l’ordre de la semaine.

Organisé sur une base de données qualifiée, c’est l’assurance de capter les différentes sensibilités à l’actualité des différentes types d’agriculture.

Associés

Concrètement, comment obtenir le baromètre Qasar ?

Les résultats du baromètre Qasar est accessible à tout décideur en faisant une simple demande auprès d’un des membres de Qasar : Arnaud Poncelet – PBS -, Alain Rouiller – Care4U -, Gilles Delanoë – cabinet Heiderich -, Stéphane Dislaire – Je vais le dire à ma mère -.

« En tant que professionnels spécialistes des questions agricoles, nous avons éprouvé le besoin de disposer d’un outil simple, réactif pour percevoir de manière synthétique comment réagissaient les agriculteurs aux différents sujets d’actualités qui influent sur leurs façons de penser et d’agir. Nous avons fait le constat qu’au sein du cluster de compétences Qasar, nous avions tous les talents pour le créer ! Et comme on est jamais si bien servi que par soi-même, nous avons également décidé de le mettre à disposition des décideurs agricoles…   s’accordent à dire les membres fondateurs de QASAR.

EQUIPE

Découvrez les vagues du baromètre

Septembre 2020

Qasar lance la 2e vague de son baromètre : l’agriculteur en danger?

Lancé pendant le confinement, le baromètre Qasar est le 1er observatoire de l’actualité vue par les agriculteurs. L’actualité récente sur l’insécurité a fait la une des titres des journeaux grand-public comme ceux des publications professionnelles agricoles. Ce sentiment partagé par de nombreux français a nourri un débat estival.
La deuxième vague du baromètre Qasar® cherche ainsi à connaitre les tendances et les causes qui provoquent dans le monde agricole ce sentiment d’insécurité.

Présentation du baromètre

L’actualité récente sur l’insécurité a fait la une des titres des journaux grand public comme ceux des publications professionnelles agricoles. Ce sentiment partagé par de nombreux français a nourri un débat estival.

Au-delà de la bataille des chiffres sur la délinquance et des postures idéologiques, Qasar®, dans le cadre de son observatoire de l’actualité vue par les agriculteurs, a voulu savoir ce qu’en pensait les agriculteurs, eux-mêmes confrontés, pour un certain nombre d’entre eux à des actes d’agressions verbales ou physiques ou des intrusions dans leurs locaux ou bien encore des vols ou dégradations de matériels…

Sans vouloir faire une enquête exhaustive de victimation, Qasar® cherche à connaitre les tendances et les causes qui provoquent dans le monde agricole ce sentiment d’insécurité. Les agriculteurs réagissent-ils comme la société civile ou bien y-a-t-il des facteurs spécifiques comme l’agribashing ou une idéologie hostile à l’agriculture conventionnelle qui influent sur leurs perceptions ? Et quelles réponses souhaitent-ils apporter à ce sentiment d’insécurité ?

Sur un plan méthodologique, l’enquête sera conduite selon la méthode CAWI auprès d’un échantillon redressé d’environ 400 répondants sur la 1ere quinzaine d’octobre. Le recrutement se fera sans limitation géographique ni limitation de dominante agricole, à partir d’un routage e-mailing national de 25 000 envois sur une base d’adresses qualifiées.

Les résultats de ce baromètre s’exprimeront sous forme de radars, pour une lecture rapide et synthétique en écart de pourcentage de répondants ayant perçu un impact positif vs un impact négatif.

Ainsi Qasar®, après avoir apporté des éléments de réponses en Juin sur les conséquences de la crise sanitaire et du confinement sur l’activité agricole**, confirme sa volonté de coller à l’actualité pour mesurer les évolutions des interactions entre l’activité professionnelle des agriculteurs et les événements sociétaux.

La réactivité et la pertinence des résultats issus de la 1ere vague prouvent, s’il le fallait, l’intérêt de l’outil pour saisir, en un coup d’œil, les réalités et les intentions des agriculteurs face à l’actualité.

Ce sondage national pourra bien sûr être adapté dans un 2eme temps à un contexte régional selon vos objectifs pour répondre au plus près aux problématiques terrain.

 Si vous êtes intéressés par cette 2eme vague du baromètre Qasar®, vous pouvez prendre contact avec un des 4 dirigeants qui composent ce cluster d’agri-compétences en complétant le formulaire.

Anne Leca, présidente du Syrpa, interroge Stéphane Dislaire, directeur -associé de l’agence Je vais le dire à ma mère, un des 5 membres fondateurs de Qasar

Avril 2020

L’impact de la crise sanitaire du Covid-19

Le sujet de ce baromètre concernait la perception des agriculteurs sur les impacts de la crise sanitaire. Le sondage a été réalisé du 18 au 20 Avril.

A l’issue de ce sondage, nous constatons des incertitudes et de nombreuses contraintes opérationnelles sur la trésorerie, les projets d’investissements et les perspectives à moyen terme. Paradoxalement on note une réelle motivation sur les défis à venir, avec notamment la capacité à s’adapter à une évolution des relations avec les consommateurs. En effet, les agriculteurs la perçoivent positivement, aussi bien sur l’image globale de l’Agriculture, sur son rôle nourricier, et, de manière plus surprenante, sur le rôle de l’Agriculture dans la défense environnementale. 

 Il convient donc à tous les acteurs du monde agricole, fournisseurs d’intrants et de services, entreprises avales, d’utiliser cette « fenêtre de tir » favorable et constructive, pour que cette vision positive soit utile et durable.